Balade et découverte des marais d’Oléron

L’île d’Oléron, la nature comme vous l’aimez.

En vélo, à pied, en canoë ou en paddle, en courant ou en flânant, l’île Lumineuse vous offre de nombreuses facettes que vous pourrez découvrir au rythme que vous choisirez.
En partant de Saint-Trojan-les-Bains au sud de l’île et en allant vers l’est jusqu’à Boyardville et son fameux fort héros de jeu télévisé, vous êtes dans le domaine de l’huître de Marennes-Oléron. Cette partie de l’île, si elle n’est pas très bien équipée en piste cyclables, vous fera découvrir grâce à des petites routes sinueuses les paysages des anciens marais salants reconvertis en claires ostréicoles où s’affinent les huîtres qui ont grandi en mer. On l’appelle ici la route des huîtres.

Marais du sud de l'île d'Oléron au coucher du soleil
Marais du sud d'Oléron entre St-Trojan les Bains et le Château d'Oléron
Piste cyclable au port des Salines
Piste cyclable au port des Salines
Canoë sur le chenal d'Ors
Canoë sur le chenal d'Ors
Le Coureau d'Oléron
Le Coureau d'Oléron

Ce circuit pittoresque d’une vingtaine de kilomètres vous fera découvrir les établissements ostréicoles traditionnels aux couleurs chatoyantes installés le long de chenaux qui desservent en eau de mer toute la zone de marais. Nombre de ces anciennes cabanes d’ostréiculteurs ont été réaménagées par des créateurs ou artisans d’art. De plus en plus d’organismes proposent de découvrir ces marais en canoë ou stand up paddle, sans doute la meilleure façon de d’approcher une faune et une flore d’une très grande richesse.
Sur toute cette partie sud-est d’Oléron, la côte est un estran vaseux, véritable garde-manger pour de nombreuses espèces ainsi que pour les huîtres et les moules qui y sont élevées. Une partie est en réserve naturelle, la réserve de Moëze-Oléron et certains espaces sont interdits au public. Mais vous pourrez prévoir une visite guidée lors de votre circuit avec l’association qui gère la réserve ou celle du site ostréicole de Fort Royer proche de Boyardville. Évidemment ces zones de marais sont depuis bien longtemps domestiquées par les oléronais, mais le soleil combiné à l’air marin et quelques bestioles comme les moustiques et les tiques peuvent nécessiter quelques précautions et pour ces activités il vaut mieux prévoir des prévoir des habits adaptés afin de profiter de votre activité en toute quiétude, notamment pour les enfants.
En vélo, si vous êtes plus balade que « rando sport », de nombreuses possibilités de halte s’offriront à vous : visite du port des Salines et son marais salant, ateliers de créateurs au port du Château d’Oléron ou au chenal de la Baudissière et pourquoi pas, si vous avez une petite faim une dégustation d’huîtres chez un producteur.
Si vous voulez profiter d’un des plus beaux espace nature d’Oléron, il est intéressant de faire un petit détour vers la pointe de Bellevue, juste après le chenal d’Arceau ou de rejoindre la côte de temps en temps pour profiter du Coureau d’Oléron. Entre l’île et le continent, prenez un vrai bain de « zénitude » dans ce bras de mer à l’abri de la houle océanique, paradis des oiseaux marins. De préférence au lever ou au coucher du soleil, le fort Boyard tranquillement posé sur la mer en face de vous comme un vaisseau immobile, vous pouvez vous détendre vous êtes arrivés au paradis….
Rejoignez ensuite le village typique oléronais des Allards, puis Boyardville soit par la route principale, plutôt fréquentée en saison (4,5 km) ou par les petites routes tortueuses mais plus calmes et typiques des marais (7km), la beauté d’Oléron ça se mérite !
S’il vous reste assez d’énergie pour continuer vos découvertes, tournez avant Boyardville sur le chenal à droite vers le site ostréicole de Fort Royer pour terminer par une petite balade au pays de l’ostréiculture oléronaise. Ici s’est créée derrière un cordon dunaire une vasière naturelle que l’homme a transformée pendant des décennies pour y pratiquer l’ostréiculture.
Traversez ensuite le chenal qui est aussi un port ostréicole et continuez jusqu’au port de plaisance où il ne vous restera plus qu’à trouver une place sur une terrasse pour déguster votre boisson rafraichissante préférée et bien méritée !

Cabane ostréicole traditionelle
Cabane ostréicole chenal de la Baudissière
Port du Château d'Oléron
Port du Château d'Oléron
Chenal d'Arceau, port ostréicole, Oléron
Chenal d'Arceau, port ostréicole.
Fort Royer, la dune. Fort Boyard au fond.
Fort Royer, la dune. Au fond : fort Boyard.
Fort Royer, site ostréicole et naturel de l'île d'Oléron
Fort Royer, site ostréicole et naturel.
La Perrotine, Boyardville, Fort Royer, Fort Boyard, île d'Aix
Fort Royer, chenal de Boyard, île d'Aix et Fort Boyard.

Communiqué. Photos ©Hugues Chemin.

Partager cet article :