Site ostréicole de Fort Royer
Sep28

Site ostréicole de Fort Royer

Balade au pays de l’ostréiculture oléronaise traditionnelle Les chenaux et les claires ont été créés à la force des poignets dans les années 1920 dans un espace naturel d’une vasière emprisonnée par un cordon dunaire. Un travail laborieux et de longue haleine dans le but d’y pratiquer l’ostréiculture, qui a donné à ce site un charme unique à découvrir en famille. Dans ce village ostréicole, les cabanes des...

Lire plus
Le Port des Salines, île d’Oléron
Sep27

Le Port des Salines, île d’Oléron

Le sel sous de multiples facettes… Le Port des Salines, écrin naturel labellisé Pôle-Nature, se propose de vous dévoiler l’histoire de la saliculture oléronaise et le savoir-faire du saunier sous de multiples facettes : – L’écomusée vous conduira de cabane en cabane dans l’univers fabuleux du sel : les outils du saunier, la renaissance d’une activité, les saisons du marais salant… L’écomusée vous propose une boutique où...

Lire plus
Le phare Chassiron, St Denis d’Oléron
Août22

Le phare Chassiron, St Denis d’Oléron

Chassiron à la pointe nord de l’île d’Oléron, face à l’océan, est un des sites les plus attrayants et les plus visités de l’île et ce, par tous les temps. Histoire du phare : Le trafic maritime proche des côtes de l’île d’Oléron est devenu important au XVIIe siècle, il fallait augmenter la sécurité et le balisage du pertuis. La première tour de 27 m, terminée en 1685, ne dispensait qu’un...

Lire plus
La route des huîtres
Août21

La route des huîtres

La route des huîtres, les paysages de l’ostréiculture à Oléron L’ostréiculture est une des activités économiques les plus importantes de l’île, mais elle en a aussi façonné de façon très caractéristique les paysages des marais à la suite de la saliculture. La route des huîtres permet de cheminer le long de la côte est de l’île d’Oléron, entre Boyardville et le Chateau d’Oléron, à la découverte des...

Lire plus
L’ostréiculture sur l’île d’Oléron
Août19

L’ostréiculture sur l’île d’Oléron

Les huîtres de Marennes-Oléron Elles sont réputées dans le monde entier pour la finesse de leur goût. Pour produire une huître de Marennes-Oléron, il faut trois à quatre ans. Elle grossit d’abord dans les parcs en mer, avant la finition -l’affinage- en claires. Si la commercialisation dans le secteur de la grande distribution a pris au fil des années de plus en plus d’importance, la vente directe, sur les marchés ou...

Lire plus
L’agriculture
Août18

L’agriculture

Diversité et ruralité oléronaise Jusqu’en 1850 les terres appartenaient aux familles nobles d’Oléron. A partir de cette date, ce sont les bourgeois qui se sont mis à cultiver la terre, puis leurs salariés ont racheté peu à peu leurs terres. C’est la polyculture qui caractérisait l’agriculture de l’époque : vigne, céréales, herbages et maraîchage étaient pratiqués dans les champs, saliculture,...

Lire plus
Le port du Château d’Oléron
Août11

Le port du Château d’Oléron

Un port ostréicole et de plaisance Le port du Château-d’Oléron a été construit partir de 1790 au sud de la citadelle, il devient dès le XIXe siècle un port ostréicole, de commerce et de passagers très actif. Il est un important centre de transit d’huîtres, la commune étant une des composantes majeures du bassin de Marennes-Oléron (avec Marennes et La Tremblade). Déjà pratiquée à l’époque romaine, l’ostréiculture est remise au goût du...

Lire plus
Le chenal de la Baudissière
Août11

Le chenal de la Baudissière

Site ostréicole de la Baudissière – « Le long de la route des Huîtres, la Municipalité de Dolus d’Oléron, avec l’aide de trois courageux bénévoles, a fait réhabiliter une série de cabanes qui constituent désormais un ensemble très coloré et pittoresque au bord du chenal de la Baudissière. Ainsi est conservée une image de l’ostréiculture traditionnelle. Quelques cabanes sont affectées à des artistes, d’autres conservent une...

Lire plus
L’île d’Aix
Août09

L’île d’Aix

Aller sur l’île d’Aix en bateau seulement…. « Un petit croissant de terre de 3km de long sur 700m de large, classé sur la liste des sites naturels remarquables, l’Île d’Aix est un lieu fragile que l’on se doit de préserver. Véritable microcosme où tous les paysages sont représentés, elle ne se découvre qu’à pied ou à bicyclette, la circulation automobile ayant été volontairement limitée au strict nécessaire. »...

Lire plus
Fort Boyard
Août01

Fort Boyard

Le vaisseau de pierres Construit sur le banc de sable du même nom, le chantier du fort Boyard fut très difficile, au point que la construction fut abandonné jusqu’en 1842. Finalement, le fort fut achevé en 1866. Mais alors qu’à sa construction il était considéré comme un précurseur des fortifications modernes, une fois achevé il ne servait plus à rien. A tel point qu’après avoir servi de prison, il fut abandonné et...

Lire plus
Musée de l’île d’Oléron
Juin19

Musée de l’île d’Oléron

Musée d’Histoire et d’Ethnographie. Situé dans le centre de Saint-Pierre d’Oléron, le Musée de l’île d’Oléron abrite une importante collection ethnographique consacrée au territoire de l’île d’Oléron. Les objets, collectés pour la plupart au début des années 60, racontent l’histoire de l’île depuis le néolithique. Le musée constitue une excellente introduction à la découverte patrimoniale de l’île. L’exposition permanente...

Lire plus
La citadelle du Château d’Oléron
Déc21

La citadelle du Château d’Oléron

C’est en survolant l’île d’Oléron en avion que l’on appréhende le mieux la forme en étoile de la citadelle du Château d’Oléron. Le Château-d’Oléron est devenu l’un des hauts lieux touristiques de l’île d’Oléron, il doit son attrait touristique à l’importante restauration de la Citadelle, son port, mais aussi à la dynamique engagée par la municipalité et de nombreux artistes et artisans...

Lire plus
Port de la Cotinère, la pêche professionnelle
Déc12

Port de la Cotinère, la pêche professionnelle

Le village et les marchés de la Cotinière La Cotinière est un des endroits les plus typiques de l’île d’Oléron. Face au large, le port accueille les bateaux des pêcheurs, entrant et sortant au rythme des marées et déchargeant les espèces nobles et réputées qui sont pêchées (soles, langoustines, céteaux, bars, homards…). Même si la criée n’est plus en accès libre (visites guidées possibles avec l’Office de...

Lire plus