Protégeons le Gravelot à collier interrompu !

Communiqué de la LPO (mai 2019)

Depuis 2015, la Ligue pour la Protection des Oiseaux porte un intérêt particulier à la nidification du Gravelot à collier interrompu en Charente-Maritime dont le statut de conservation UICN (Union International pour la Conservation de la Nature) est « Vulnérable » en France et « En danger » en Poitou-Charentes. Le mode de vie de cet oiseau le rend sensible aux perturbations car il pond ses œufs sur la plage à même le sable d’avril à juillet. Il est particulièrement sensible  aux dérangements dus aux nettoyages de plages, aux chiens divagants, aux piétinements involontaires des nids et des œufs, aux aléas climatiques…

Afin de mieux comprendre les menaces qui pèsent sur l’espèce, maintenir les populations de cette dernière sur le territoire de la Charente-Maritime et tenter d’améliorer son succès de reproduction, la LPO effectue des suivis de population. Ces recensements permettent d’estimer la population à une trentaine de couples nicheurs. Pour cela, salariés, stagiaires et bénévoles œuvrent ensemble sur le terrain : ils réalisent un suivi et récoltent des données qui permettront d’évaluer le nombre de nids cette année et d’identifier les menaces rencontrées en période de nidification.

La bonne santé des populations de Gravelots est dépendante de son habitat. Il est tributaire des hauts de plages et de la préservation des laisses de mer, lui offrant refuge, alimentation et site de nidification. La laisse de mer est constituée d’éléments naturels déposés par la mer lors des marées. Algues, bois morts, mues de crustacés, coquillages abritent de nombreux invertébrés, petits crustacés et mollusques marins qui sont à la base d’une chaîne alimentaire dont le Gravelot à collier interrompu se délecte. La préservation de ces milieux est une nécessité, mais de nombreuses plages sont encore nettoyées mécaniquement, ce qui entraine la disparition de sa ressource alimentaire. Le nettoyage mécanique des plages ou le ramassage systématique du bois mort peut également directement détruire les nids de Gravelots.

Les couples de Gravelots sont localisés sur quelques plages de l’île d’Oléron, de l’île de Ré et sur le littoral de Moëze et la presqu’île d’Arvert. Le partage de l’espace entre les activités humaines et la biodiversité est un défi à relever pour conserver une espèce rare et menacée.

Nous restons disponibles pour tout renseignement supplémentaire concernant cette action.

CONTACT SUIVI DU GRAVELOT A COLLIER INTERROMPU :
Fabien Mercier – 06 16 71 81 61 – fabien.mercier@lpo.fr
Elisa Daviaud – 06 17 02 91 15 – elisa.daviaud@lpo.fr

LPO Délégation territoriale Poitou-Charentes
Téléphone : 05. 46. 50. 92. 21 / 06. 17. 02. 90. 89
21 rue de vaugouin  –  17 000  LA ROCHELLE

 Communiqué LPO – Illustration : Gravelot à collier interrompu ©François Desbordes – Photo : Nids de Gravelot à collier interrompu ©Elisa Daviaud

Partager cet article :