Eglise de St Georges d’Oléron. Remplacer Louise (la cloche).

Le bourg de St Georges d’Oléron a le privilège de posséder un des édifices les plus anciens et les plus intéressants, voir le plus remarquable de l’île d’Oléron d’Oléron : son église de style roman classée monument historique depuis le 27 septembre 1931.
Et c’est « la Louise » qui rythme la vie des habitants du village depuis sa fabrication à la fin du XIXe siècle.

Dans cet article : remplacer la cloche « Louise » –  L’église de St Georges (histoire) – La légende de Notre Dame en l’Ile.

La cloche très abimée doit être remplacée.

La cloche de 602 kg baptisée « Louise » présente un éclatement de l’anse principal, dû à l’oxydation de la bélière. En effet, la faible épaisseur de bronze et la mauvaise qualité de fonte de l’époque laissent pénétrer l’air à travers l’anse principale de la cloche; ceci causant l’oxydation de la bélière en acier, qui gonfle et provoque l’éclatement de l’anse principale. Cet éclatement s’est propagé en fissure dans le cerveau de la cloche. Face à ces défauts métallurgiques (couronne poreuse), la réparation de cette cloche n’aurait aucun sens pour la municipalité de St Georges d’Oléron, d’où sa décision de procéder à son remplacement.
Le projet prévoit donc la fabrication d’une cloche neuve composée de cuivre et d’étain banka, la fourniture et la pose d’un joug de suspension en coeur de chêne et d’un battant en acier doux, ajusté sur mesure.
L’objectif est que continue de résonner dans le village la cloche de l’église, patrimoine sonore auquel les habitants restent attachés.

Sous l’égide de la Fondation du Patrimoine, partenaire de la municipalité de St Georges d’Oléron, une souscription publique est ouverte, qui permettra à tous les donateurs, particuliers ou entreprises, d’avoir un rôle actif dans ce projet de territoire.
Les donateurs seront conviés à la coulée de la cloche à la fonderie, à la découverte de la cloche neuve, au baptême de la cloche lors d’une cérémonie solennelle, à la bénédiction de clochettes commémoratives, à l’installation de la cloche.

Eglise de St Georges Oléron, la cloche

Schéma d'une cloche pour St Georges d'OléronParties de la cloche :
1. joug, 2. anses, 3. cerveau, 4. épaule, 5. robe, 6. panse, 7. pince, 8. lèvre inférieure, 9. battant, 10. faussure.
Bélière : anneau métallique qui permet d’accrocher le battant à l’intérieur de la cloche.
Schéma Wikipédia.

Infos pratiques pour faire un don :

Fondation du PatrimoineVous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site de la Fondation du Patrimoine à l’adresse :
https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/eglise-de-saint-georges-d-oleron

Fondation du Patrimoine – Délégation Poitou-Charentes
1 bis, rue Lebascles 86 000 Poitiers
Tél : 05 49 41 45 54

Commune de St Georges d'Oléron - logoMairie de St Georges d’Oléron – rue de la République
17 190 St Georges d’Oléron – Tél : 05 46 76 51 02

Télécharger le dépliant page 1
page 2 avec bulletin de souscription

L’église de St Georges d’Oléron, un monument remarquable.

De l’église primitive du 11è siècle (1040) il reste la nef et le portail ouest. Comme la plupart des églises oléronnaises, elle était fortifiée « pour servir de retraite et de défense aux habitants contre les incursions des pirates (P. Thomas, l’île d’Oléron à travers les siècles).
Les largesses d’Aliénor d’Aquitaine (1122 ou 24, 1204) apportèrent au 12è siècle d’importantes modifications architecturales.
Pillées de nombreuses fois durant la guerre de cent ans, elle eut à souffrir des guerres de religions qui faisaient rage dans notre région. En 1568, elle fut saccagée et détruite par les huguenots.
Restaurée en 1606, le plan en crois d’origine fut abandonné pour des soucis d’agrandissement.
De 1792 à 1794, l’église devint le local du Club Révolutionnaire, puis elle servit de grange.
Elle fur rendue au chute en 1800.
Elle a été restaurée de façon importante à partir de 1968.

Eglise de St Georges, île d’Oléron

La légende de la statue de Notre Dame.

L’origine de cette statue semble liée à une légende relatée par Labbé T. Raoul, ancien curé de Saint Georges, dans son ouvrage l’Eglise de Saint-Georges d’Oléron :
les Normands qui avaient choisi comme centre de leur rassemblement l’île d’Oléron avaient d’abord trouvé un abri dans le village de l’Ile. Ils passent par le Douhet et tiraient leurs bateau ssur le rivage. C’était l’endroit rêvé pour le repos après avoir piller les côtes et les bords de la Charente.  Seulement un jour il y a eu une affreuse tempête. Le chef des vikings, un danois pense t’on,  fit le voeu, s’il s’en sortait vivant, de construire dans le village de l’Ile une chapelle à Notre-Dame. La tempête s’apaisa et la promesse fut tenue. Une fois à terre, il rassembla son peuple au village appeler actuellement l’Ile, tira une flèche et dit :
où la flèche tombera , chapelle il y aura.
Il y eut effectivement une chapelle en ce temps-là… et même autour, un cimetière. La légende ajoute que, de ce jour, le marin danois (une rue du village porte ce nom) remplaça la figure de proue de son drakkar par la statue d’une Vierge. Cette statue aurait par la suite orné la chapelle de ce village, et c’est elle qui serait maintenant à Saint-Georges…
Il s’agit bien sûr d’une légende

Eglise de St Georges d'Oléron, notre Dame en l'Ile

Cet article a été réalisé à partir d’informations fournies par la municipalité de St Georges et la Fondation du Patrimoine, le texte historique sur l’église grâce au Guide île d’Oleron édité par le LOCAL.
Document dépliant « Remplacement de la cloche de l’église de St Georges d’Oléron » réalisé et fourni par MPC, St Pierre d’Oléron.

Partager cet article :