La Gràànde finàle : plongez dans un drame burlesque d’une grand force…

Pour ce nouveau rendez-vous la municipalité et le service culturel misent sur un temps fort très surprenant. Et c’est peu dire car il est difficile de classer La Gràànde Finàle dans un genre unique ! Théâtre ? Danse ? Humour ? Burlesque ? Chacun interprètera ce spectacle comme il le ressent et c’est là toute la force de cette proposition culturelle.

Plongez dans un concours de danse inspiré de ceux organisés aux États-Unis dans les années 30. Cette compétition extrême, inspirant à la fois l’excitation, curiosité malsaine et voyeurisme, encourage ses participants à repousser leurs limites. Un marathon à la fois drôle et cruel pour 11 interprètes où la règle du jeu sera rythmée par la répétition systématique d’une figure imposée.

Sur scène, des danseurs s’agitent depuis longtemps lorsque arrive le public. Ils luttent pour être sélectionnés. L’arrivée de musiciens en live, la montée du tempo, la folie de l’animateur, les paris et les encouragements du public sont autant d’ingrédients d’une guerre d’usure qui pousse les concurrents vers l’épuisement et conduit à leur élimination progressive. Il n’en restera qu’un !

Jusqu’où un individu peut-il repousser ses limites ? Jusqu’à quel point peut-il obéir, courber l’échine ? Un drame burlesque d’une grande force.

NOTE D’INTENTION : Au départ il s’agissait d’une interrogation. Comment, au delà de l’épuisement et de la lassitude, la répétition d’un mouvement pouvait-il nourrir la danse et les danseurs. Cette interrogation est devenue peu à peu un parti pris choré- graphique avec les danseurs de Volubilis, nous avons eu envie d’aller voir au delà de nos propres limites physiques, pour chercher à savoir comment se comportaient les corps et les esprits usés et quelles en étaient les ressources.

Nous avons retrouvé des traces de ce dépassement des limites du corps, volontaire ou forcé, dans certaines mascarades contemporaines, comme certaines émissions de télé, nouveaux jeux du cirque où l’usure extrême fait du survivant un héros. Comment transformer tout cela en un spectacle, comment aborder la gravité tout en conservant l’acuité du regard critique et décalé qui caractérise l’expression artistique de la compagnie.

Comment questionner tout en conservant la part du rire, récurrent de nos spectacles. Quelle place proposer au public, témoin d’un acharnement, et comment convaincre au delà du cercle des initiés de la danse.
Alors, pour être plus forts face à l’enjeu, nous nous sommes regroupés entre « acteurs » du spectacle vivant, danseurs, comédiens et musiciens, afin que la danse devienne, comme une évidence, le porte parole de l’insupportable.

Vendredi 27 janvier 2023 20h30 à l’Eldorado
5 rue de la République – 17310 Saint-Pierre d’Oléron

Tarifs : 17€ / 14€ / 10€ Billetterie & réservation :
– 05 46 36 32 77
– ou sur place 30 minutes avant le concert

Programmé par le service culturel de la ville de Saint-Pierre d’Oléron

Ce spectacle entre dans le cadre du dispositif «Ce soir je sors mes parents».

Date

27 Jan 2023

Heure

20:30

Lieu

Eldorado
St Pierre d'Oléron

Organisateur

Municipalité de St Pierre d'Oléron
QR Code

Chercher une rubrique



No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.